Contre la privatisation d’aéroport de Paris

Privatisation ADP

Les signataires du collectif Aix en Partage (pour une liste de rassemblement de la gauche et des écologistes aux municipales à Aix), soutiennent les démarches pour un référendum contre la privatisation d’Aéroport de Paris (ADP).

Le gouvernement entend vendre  la concession d’Aéroport de Paris.

Nous sommes opposé-e-s à cette démarche. Les raisons sont multiples.

–          Premièrement il n’y a pas de raison de privatiser ce que les économistes appellent un « monopole naturel ». Lorsque la production nécessite un monopole et que l’on est assuré des recettes, il n’y a pas de raison de donner ce monopole au privé. Sauf à lui faire un cadeau au détriment de l’État. Nous avons vu cela avec les autoroutes, nous ne voulons pas que cela se produise avec les aéroports. Car une privatisation revient alors à socialiser les pertes ou les dépenses de mise en œuvre puis à privatiser les gains. Après des années d’investissements publics, aujourd’hui l’État récupère 175 millions par an avec ADP. Pourquoi les donner au privé et appauvrir encore l’Etat ?

–          Le service public est aussi un enjeu clé. Les aéroports ne sont pas des entreprises comme les autres. Il se pose des questions de sécurité du territoire, de régulation de la circulation aérienne et évidement des problèmes écologiques. Et ceci pour 120 millions de visiteurs sur un territoire de presque 7000 hectares. L’État n’a aucune raison si ce n’est de se faire une trésorerie à court terme pour baisser les impôts des plus favorisés d’abandonner ce secteur si stratégique.

A Aix se crée un collectif Aixois contre la privatisation d’ADP. Il collecte tous les samedi matin sur le marché les signatures des aixois pour passer le seuil des 4 millions de citoyens nécessaires pour obtenir un référendum permettant de refuser ces privatisations. Notre collectif apporte son soutien à ces démarches.

https://www.referendum.interieur.gouv.fr/soutien/etape-1

Le site en ligne pour demander le référendum.

Contre la privatisation d’aéroport de Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I confirm

Retour en haut